Orléans fête les 600 ans de Jeanne d’Arc – Fêtes johanniques 2012

orleans-fete-les-600-ans-de-jeanne-darcOrléans fête le 600 ème anniversaire de la naissance de Jeanne d’Arc. En 2012, les fêtes seront organisées non plus sur quelques jours mais tout au long de l’année (voir programme en fin d’article).

Jeanne d’Arc, figure historique française parmi les plus connues à travers le monde, a marqué l’Histoire de France. Son image perdure à travers les siècles, sa force et sa détermination inspirent les nouvelles générations. Orléans garde gravés à jamais les actes de bravoure que Jeanne d’Arc accomplit en 1429 pour libérer la ville et l’immense élan d’espoir qu’elle initia pour redonner vie à la France.

Orléans commémore ainsi chaque année de fin avril à début mai, et ce depuis le 8 mai 1429, sa délivrance par cette toute jeune femme. En 2012, les fêtes seront organisées non plus sur quelques jours mais tout au long de l’année. Des temps forts de commémorations respecteront la tradition, et la Mairie d’Orléans s’attachera également à moderniser ces fêtes afin de fédérer toutes les générations : exposition virtuelle, ciné-jardins, son et lumière, set électro…

Les origines de Jeanne d’Arc

Jeanne d’Arc naît en 1412 à Domremy, village dépendant du comté de Bar (actuelle Lorraine), alors situé sur la frontière du Saint-Empire romain germanique. Son père Jacques d’Arc, laboureur, est un paysan aisé possédant des terres et un train de labour. Sa mère s’appelle Isabelle Romée. A 13 ans, Jeanne dit entendre une voix de Dieu lui conseillant d’abord d’être sage et obéissante. Lorsque les Anglais assiègent Orléans en octobre 1428, la voix lui dit de rencontrer Charles VII, de faire lever le siège de la ville et de conduire le roi à Reims pour s’y faire publiquement sacrer.

La jeunesse de Jeanne : de Domremy à Chinon

Jeanne part trouver à Vaucouleurs le capitaine Robert de Baudricourt, seul représentant royal dans une région plutôt favorable aux Bourguignons. D’abord réticent, le capitaine la fait toutefois escorter jusqu’à Chinon, où réside alors le roi, par deux de ses hommes d’armes, Jean de Metz et Bertrand de Poulengy. Partie le 13 février, la petite troupe arrive à Chinon le 23. Jeanne est d’abord reçue avec froideur. L’armée française vient une nouvelle fois d’être malmenée lors de la bataille des Harengs et Jeanne n’apporte aucune preuve de sa mission divine ; elle propose seulement d’en montrer le signe en faisant lever le siège tenu par les Anglais à Orléans. Après six semaines d’examen à Poitiers, Charles VII finit par envoyer Jeanne d’Arc rejoindre les défenseurs d’Orléans. Elle passe à Tours où elle reçoit une armure, un cheval et un étendard, et gagne Blois où l’armée royale stationne.

Le tournant d’Orléans

L’arrivée de Jeanne d’Arc remonte le moral des troupes françaises qui vont chasser les Anglais du siège d’Orléans, puis mener Charles VII se faire couronner à Reims et entamer la reconquête.

orleans-fete-les-600-ans-de-jeanne-darc-2012-Le siège d’Orléans

Après avoir conquis la Normandie en 1415 et le Bassin parisien en 1420, les Anglais veulent entreprendre la conquête de l’Anjou, terre d’origine de leurs ancêtres Plantagenêt. Victoires et défaites se succèdent. En octobre 1428, l’armée anglaise qui est envoyée en direction d’Angers met le siège devant Orléans. La ville est alors protégée d’un mur d’enceinte flanqué de tours et entouré de larges fossés ; sa conquête va se révéler plus difficile que les Anglais ne l’imaginaient. Ils s’emparent d’abord des Tourelles, la fortification qui ferme au sud le pont sur la Loire, puis ils construisent des bastilles, petites fortifications en terre, pour couper les principaux axes d’accès à Orléans. Enfin, ils canonnent la ville, détruisant les moulins sur le fleuve et le Châtelet, résidence du duc d’Orléans.

L’arrivée de Jeanne à Orléans

Jeanne quitte Blois avec un convoi de ravitaillement escorté par le maréchal de Sainte-Sévère et l’amiral de Culant. Après avoir contourné Olivet par le sud, le convoi atteint la Loire à la hauteur de Chécy, le 29 avril. Des bateaux venant d’Orléans doivent y embarquer les vivres, en étant poussés par le vent à l’aller, avant de redescendre avec le courant. Mais le vent souffle dans le mauvais sens et les bateaux n’arrivent pas à rejoindre le lieu d’embarquement. Jeanne part alors à la rencontre du Bâtard d’Orléans, cousin du roi et futur comte de Dunois. Elle le rejoint au port du Bouchet et lui affirme qu’elle bénéficie d’un meilleur conseiller que lui ; à ce moment-là, le vent change de sens. Le Bâtard est alors convaincu que Jeanne dispose de l’aide divine. Le convoi gagne Orléans ; Jeanne va loger chez Jacques Boucher, trésorier du duc d’Orléans.

Le départ des Anglais

Enthousiaste, le Bâtard part à Blois chercher le reste de l’armée royale. Il revient le 4 mai et les Français s’emparent de la bastille Saint-Loup, à l’est d’Orléans, en présence de Jeanne. Le 6, les Français prennent la bastille des Augustins, au sud, et le 7, ils reprennent les Tourelles au terme d’un assaut violent durant lequel Jeanne est blessée. Le lendemain, 8 mai 1429, tandis qu’une messe est dite entre les deux armées en lignes de bataille, les Anglais quittent la ville sans livrer combat. Le siège d’Orléans est levé.

La campagne du Sacre

Jeanne est pour tous celle par qui la victoire est désormais possible : son action à Orléans a remonté le moral de l’armée française. Cette armée, galvanisée, écrase l’armée anglaise à Patay (18 juin 1429), ce qui ouvre le chemin jusqu’à Reims. Le sacre du roi, le 17 juillet 1429, en présence de Jeanne, confirme aux yeux de tous la légitimité de Charles VII. Désormais, les villes qui étaient réticentes à se soumettre à son autorité lui envoient des ambassadeurs pour le reconnaître comme roi.

orleans-fete-les-600-ans-de-jeanne-darc-2012En 2012, les fêtes seront organisées non plus sur quelques jours mais tout au long de l’année. Des temps forts de commémorations respecteront la tradition et la ville d’Orléans s’attachera également à moderniser ces fêtes afin de fédérer toutes les générations : exposition virtuelle, ciné-jardins, son et lumière, set électro…

Décembre 2011

  • 16 décembre – 13h : Présentation de la jeune fille qui figurera Jeanne d’Arc en 2012 à l’hôtel Groslot (fermé au public, ouvert à la presse)

Janvier 2012

  • 6 janvier – 21h : Remise de l’épée à la cathédrale Sainte-Croix

La jeune fille qui figurait Jeanne d’Arc en 2011 remet à Jeanne d’Arc 2012 l’épée qui l’accompagna durant toute la période des fêtes et qu’elle conserva toute cette année 2012. Préparé par Philippe Violenti, directeur artistique du Festival de Loire 2009, et Jacques Lélut, plasticien et metteur en scène. Cérémonie ouverte à tous ( dans la limite des places disponibles dans la Cathédrale) au départ de la rue Jeanne d’Arc, à 21h.

Mars 2012

  • Orléans DJ Cast
    Sélection du DJ qui ouvrira le Set Electro

Avril 2012

  • 5 avril – 3 juin : Exposition d’anciennes affiches des  Fêtes de Jeanne d’Arc d’Orléans
  • Présentation du Bourdon restauré de la Cathédrale Sainte-Croix
  • Inauguration de la salle multimédia interactive à la Maison Jeanne d’Arc
  • 7 avril – 16 septembre : Exposition Surnaturel, de François Riou au Muséum
  • 29 avril : entrée de Jeanne d’Arc à Orléans
    Un spectacle final sur la Cathédrale avec la participation d’Orléans Jeanne d’Arc sur une mise en scène de Philippe Violanti

Mai 2012

  • 1er mai : Fête médiévale et chevauchée de Jeanne d’Arc – Ile Charlemagne
  • Les 4, 5, 7 et 8 mai : exposition virtuelle Jeanne O’Contemporain
  • Du 5 au 8 mai : Marché médiéval
  • 5 mai : Création originale d’une pièce de théâtre Nô sur Jeanne d’Arc par Maître Kano, au théâtre d’Orléans
  • 9 et 10 mai : Organisation d’un colloque scientifique sur Jeanne d’Arc
  • 12 mai : Remise de l’Etendard et son et lumière
  • 12 mai : Set électro
  • 13 mai : Hommages et défilés
  • Sortie nationale d’un timbre postal dédié à Jeanne d’Arc

Eté 2012

  • Festival au Son des Orgues
  • Ciné-jardins sur les thèmes de Jeanne d’Arc et du Moyen-âge
  • Exposition sur Jeanne d’Arc dans le cadre du label Ville d’Art et d’Histoire

Octobre 2012

  • Grand spectacle de clôture de l’année Jeanne d’Arc à Orléans

Pour plus d’infos : http://www.orleans.fr/fetes-de-jeanne-darc-2012/actualite-des-fetes.html

L’équipage Trésor de Loire sera sur le pont…

Advertisements

À propos de Administrateur

Trésor de Loire est une jeune association qui oeuvre pour la valorisation et la préservation d'un patrimoine naturel exceptionnel : la Loire, dernier fleuve sauvage d'Europe, et plus particulièrement le Val de Loire, classé à l’UNESCO. Découvrez et soutenez les projets Trésor de Loire.

Publié le 12/01/2012, dans A ne pas manquer !, Rendez-vous, Val de Loire, et tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :