Archives du blog

Idée cadeau ou déco : offrez le Val de Loire dans son écrin !

Idée cadeau ou déco en souvenir du Val de Loire

Parti d’une idée simple, Trésor de Loire a conçu un objet souvenir original et symbolique du Val de Loire : un écrin de sable de Loire. Il fallait y penser, Trésor de Loire l’a fait ! Visiteurs français et étrangers peuvent désormais s’offrir ou offrir quelques grammes de ce trésor de la vallée de la Loire décliné en plusieurs modèles comme témoignage de ce patrimoine naturel exceptionnel unique en Europe. En objet déco ou à collectionner, laissez-vous conter toutes les merveilles du célèbre fleuve royal… Lire la suite

Songe d’une nuit d’été sur les bords de Loire

val-de-loire-songe-d-une-nuit-d-ete-2012De début avril à début novembre 2012, treize lieux de la Vallée de la Loire accueillent une centaine d’oeuvres issues des collections du Frac Centre, du Frac des Pays de la Loire et du Frac Poitou-Charentes, ainsi que de nouvelles productions, proposant ainsi un ambitieux parcours mêlant art contemporain et patrimoine.

Le parcours, intitulé Songe d’une nuit d’été, s’intéresse à l’attrait des artistes pour le monde des songes. Ce thème cher à l’histoire de la mythologie (on peut citer Morphée), à celle des contes (comme La Belle au bois dormant ou Blanche-Neige) a également inspiré les artistes de la Renaissance qui ont notamment représenté la beauté indolente des Vénus endormies.

Présent dans l’histoire de l’art classique, le thème du songe a connu au cours du XXe siècle un développement sans précédent. Que l’on pense aux surréalistes dans les années 1920 fascinés par l’imaginaire débridé des rêves, mais aussi aux années Pop — avec notamment son plus illustre représentant Andy Warhol filmant un jeune poète endormi — le sommeil, les songes et les visions oniriques nées de notre inconscient au repos ont nourri l’inspiration des artistes et donné lieu à de grands chef-d’oeuvres de l’art contemporain.

Au travers d’ensembles thématiques, l’exposition décline les différentes approches et interrogations d’artistes sur le grand mystère du sommeil, cet état qui permet l’émergence d’idées et de visions fantomatiques tour à tour fascinantes et effrayantes. Le sommeil naturel ou artificiel (l’hypnose, la méditation) qui fait surgir rêves et cauchemars offre une porte d’accès à l’inconscient, vivier fécond de
l’imaginaire.

L’exposition évoque également l’espace intime du sommeil, montre des corps endormis, images troublantes de confusion avec un repos plus éternel. Elle s’intéresse aussi aux lieux du sommeil, individuels et collectifs (dortoirs), aux architectures pensées pour accueillir les corps somnolents (lits, capsules…) ou encore aux insomnies propices à des dérives urbaines. Elle s’attache enfin à sonder l’enfance, période où rêve et réalité se confondent, et revisite les mythes et légendes célèbres associés au sommeil.

Lieux d’expositions :
Frac des Pays de la Loire à Carquefou ;
Château d’Angers ;
Ville de Thouars (Centre d’Art la Chapelle Jeanne d’Arc, Musée Henri Barré et galerie des écuries du
Château) ;
Château d’Oiron ;
Abbaye de Fontevraud ;
Ville de Chinon (Musée d’Art et d’Histoire et Galerie Contemporaine) ;
Frac Poitou-Charentes à Linazay ;
Domaine de Chaumont-sur-Loire ;
Château de Chambord ;
Frac Centre à Orléans.

Liste des artistes (non définitive) :

Martine Aballéa, Boris Achour, Saâdane Afif, Jean-Michel Alberola, Archigram (Peter Cook), Architecture Principe (Claude Parent, Paul Virilio), Pierre Ardouvin, Asymptote, Neal Beggs, Christophe Berdaguer & Marie Péjus, Rut Blees Luxemburg, Sylvie Blocher, Bernhard Johannes Blume, Christian Boltanski, Monica Bonvicini, Michel de Broin, Angela Bulloch, Gérard Byrne, Bernard Calet, Sophie Calle, Mircea Cantor, Davide Cascio, James Casebere, Chanéac, Cloud 9 (Enric Ruiz-Geli), Nathan Coley, Constant, Coop Himmelb(l)au, Marc Couturier, Justus Dahinden, Philippe Decrauzat, Guy Debord, Marie-Céline Delibiot, Brice Dellsperger, Liz Deschenes, DOGMA, Lili D ujourie, Hubert Duprat, Christelle Familiari, Ant Farm, Bernard Faucon, Valérie Favre, Spencer Finch, Alain Fleisher, Yona Friedman, Hiromi Fujii, Dora Garcia, Gérard Gasiorowski, Karim Ghelloussi, Piero Gilardi, Liam Gillick, Marco Godinho, Dominique Gonzalez-Foerster, Gramazio & Kohler & Raffaello d’Andrea, James Guitet, Pascal Häusermann, Haus-Rucker-Co, Bernard Hafner, Mona Hatoum, Jim Hodges, Jean-Charles Hue, Eilfried Huth et Günther Domenig, IaN+, Wendy Jacob, Ann Veronica Janssens, Anne-Marie Jugnet, Sieglinde Klupsch, Jiri Kovanda, Yvan Le Bozec, Jean Le Gac, Claude Lévêque, Loriot et Mélia, Goshka Macuga, Stéphane Magnin, Henri Michaux, Minimaforms (Theo Spyropoulos) et Krzysztof Wodiczko, Jean-Luc Moulène, Tania Mouraud, Patrick Neu, Nox (Lars Spuybroek), OMA (Rem Koolhaas), Philippe Oudard, Claude Parent, Florence Paradeis, Javier Pérez, Drago Persic, Gianni Pettena, Pierre et Gilles, Jack Pierson, Présence Panchounette, Arthur Quarmby, Jean-Pierre Raynaud, Jean Renaudie, Aldo Rossi, Allen Ruppersberg, Claude Rutault, Sam Samore, Bojan Sarcevic, Sarkis, Miri Segal, Bruno Serralongue, Charles Simonds, Pierrick Sorin, Ettore Sottsass, Simon Starling, Georgina Starr, A.J.S. Aérolande (Antoine Stinco), Benjamin Swaim, Pierre Székely, Marion Tampon-Lajarriette, Mario Terzik, Patrick Tosani, Daniel Tremblay, Bernard Tschumi, Umbo, UNStudio (Ben van Berkel, Caroline Bos), Patrick Van Caeckenbergh, Jean-Luc Verna, Jean-Luc Vilmouth, Bernard Voïta, Madelon Vriesendorp, Ian Wallace, Krzysztof Wodiczko, Akram Zaatari, Olivier Zabat.

Les expositions du parcours :

Frac Pays de la Loire (Carquefou)

Paramor
Du 2 juin au 14 octobre 2012
Vernissage : le vendredi 1er juin à 18h30

Paramor – titre d’un dessin de Jean-Luc Verna – propose une singulière expérience sensorielle, une plongée dans une ambiance hypnotique irréelle et fantasmée. De l’environnement lumineux orangé d’Angela Bulloch qui nous invite au repos, au Cabinet de pulsions obscur éclairé par des lumières rouges de Dominique Gonzalez-Foerster, aux œuvres-miroir qui reflètent en le déformant l’espace environnant – dont le NOT FOR YOU de Monica Bonvicini monumentale enseigne disposée au mur – le songe est hanté ici par la dérive, le désir, le désordre, les pulsions, l’amour et le désamour…
L’exposition se poursuit sur une histoire de l’art imaginaire, tel un songe d’artiste, une rêverie inspirée au pays des œuvres.

Château d’Angers

Sarkis au Château d’Angers
Juin – octobre 2012

Le plasticien Sarkis revient investir le château d’Angers, où ses grands lustres en fer forgé Froid dans le dos éclairent depuis 1993 les quatre salles voûtées de la porte des champs. Particulièrement sensible au patrimoine, aux valeurs immatérielles véhiculées par l’art, Sarkis installe dans la chapelle une nouvelle œuvre à la fois monumentale et précieuse. Ephémère, lumineuse, elle incarne une « mémoire active » structurante dans un lieu chargé d’histoire, visant à créer un dialogue ambigu mais fort révélateur entre un passé imaginaire et un présent factice.

Abbaye de Fontevraud

Mort en été
Du 23 juin au 30 septembre 2012
Vernissage : le samedi 23 juin

La nuit :
L’Abbaye de Fontevraud y consacre son été : entre programmation de concerts, conférences, lectures, spectacles et commande à l’artiste Claude Lévêque.
Deux œuvres :
Mort en été
, installation conçue en 2012 pour le grand dortoir de l’abbaye : songe flottant entre vapeurs de Loire et lumière de ciel rouge, quelques ritournelles au loin.
La nuit
, œuvre conçue en 1984, acquise par le FRAC des Pays de la Loire en 1995 : figures peintes d’enfants et tipis émergeant d’une grève, jappements de chien au loin.
Univers oniriques et intimes de Claude Lévêque.

Ville de Chinon : Galerie contemporaine de l’Hôtel de Ville et Musée d’art et d’histoire

La part des anges
Du 19 mai au 17 septembre 2012
Vernissage : samedi 19 mai (ouverture pour la nuit des musées)

La ville de Chinon présente à la galerie contemporaine et au musée d’art et d’histoire deux expositions intitulées La part des anges. Des œuvres choisies pour leur proximité avec les thématiques du sommeil, de la sieste, de la rêverie, … Autant de propositions et d’expériences vers des mondes réels ou imaginaires, qui amplifient, suggèrent, effleurent, surprennent ou agitent notre existence. Le titre de cette exposition « La part des anges » évoque également un phénomène chimique qui désigne les substances volatiles, les vapeurs de l’alcool qui s’échappent du vin quand celui-ci est mis en fût pour vieillir. Quand le vin s’offre aux anges, c’est aussi une part de rêve qui est suspendue à cette alchimie.

Ville de Thouars :

Musée Henri Barré

Les rêveries d’Henri
Du 19 mai au 16 septembre 2012
Vernissage : le Samedi 23 juin à 16h15

Centre d’art la Chapelle Jeanne d’Arc

Le Somnambule
Du 23 juin au 21 octobre 2012
Vernissage : le Samedi 23 juin à 17h

Ecole d’arts plastiques

Le Somnambule, contrepoint
Du 23 juin au 2 septembre 2012
Vernissage : le Samedi 23 juin à 15h30

Tel un parcours dans le parcours, le Songe d’une nuit d’été à Thouars investit trois lieux. A la Chapelle Jeanne d’Arc, Marion Tampon-Lajarriette bouleverse l’espace néo-gothique du centre d’art avec une installation vidéo aussi onirique que vertigineuse. En contrepoint de cette création, l’école d’arts plastiques accueille des œuvres des Frac Centre et Poitou-Charentes. Au musée Henri Barré, antique maison d’un collectionneur rêveur sûrement, le dialogue se crée entre les collections permanentes et quelques trésors du Frac des Pays de la Loire.

Château d’Oiron

Dérives et des rêves
Du 24 juin au 30 septembre 2012
Vernissage : le 23 juin à 18h

Le château d’Oiron, haut lieu de rencontre des ors du passé et de la vitalité de l’art contemporain offre dans l’exposition Dérives et des rêves un reflet d’utopies architecturales urbaines et d’œuvres dont le trait commun serait de proposer une invitation à l’envol, au flottement, entre micro-mondes et maxi-visions…Villes imaginaires suspendues, maisons aériennes, OFNI (objets flottants non identifiés), paysages rêvés, l’exposition transformera le monument en une zone d’incertaine lumière et de constructions d’ambiance.

Frac Poitou-Charentes (Linazay)

Sunset
Du 16 juin au 19 août 2012
Vernissage : samedi 16 juin à 15h

A Midsummer Night’s Dream apparaît comme un théâtre de la mise en tension des aspirations contraires, de la sublime formalisation des contraintes, de l’expression de la voix de l’inconscient contre la dictature de la raison ; un théâtre baroque, donc, auquel nous avons beau jeu de recourir comme prétexte à cette exposition. Sunset organise en clair-obscur un choix d’œuvres inspiré par des thèmes de la pièce de William Shakespeare : le retrait du monde, l’anticonformisme, l’utopie partagée, la sensualité, le corps contraint, la violence du désir, la légitimité du plaisir et les forces de l’esprit.

Domaine de Chaumont-sur-Loire

Songeries végétales
Du 6 avril au 7 novembre 2012
Vernissage : le vendredi 6 avril à 17h

En lien avec la thématique « art et nature » développée par le Domaine de Chaumont-sur-Loire, les images sélectionnées ont partie liée au paysage et aux phénomènes naturels. La pluie seule et la pluie barrée de Patrick Tosani appartiennent à la série Ecriture de pluie. Les trombes d’eau y dressent un rideau derrière lequel le spectateur ne peut pénétrer. Avec la série Borderland, Tania Mouraud fixe quant à elle, son objectif sur des meules emballées de plastique. Au plus près de ces surfaces devenues réfléchissantes, elle cadre une « toile » abstraite : le blanc des nuages se prolonge dans le bleu du ciel, le vert des prairies se mêle au brun de la terre. Troisième artiste présenté dans le cadre de cette exposition, Jean-Luc Moulène pratique la photographie comme un outil d’étude. Soulignant l’écart entre outil et imaginaire, il produit de réelles alternatives poétiques.

Château de Chambord

Fragments d’un discours onirique
Du 11 mai au 7 octobre 2012
Vernissage : le vendredi 11 mai à 18h00

Chambord est un domaine intimement lié au mystère, celui de son architecte comme celui de la forêt immense qui entoure le château. Les œuvres rassemblées pour cette exposition font la part belle à cet aspect, propre à mettre en branle l’imaginaire : celui du rapport à l’animal, si présent ici dans la vidéo de Mircea Cantor ou les photos de Marie-Céline Delibiot, et plus largement à l’altérité. Les travaux de Christian Boltanski, Alain Fleischer, Philippe Oudard ou Pierre Ardouvin jouent, chacun à sa façon, sur un registre qui réactive la dimension fantasmagorique de cette sculpture monumentale de la Renaissance.

Frac Centre (Orléans)

Véhicules rêvés
Du 16 mai au 15 juillet 2012
Vernissage : le mardi 15 mai

Le FRAC Centre développe une collection sur l’art et l’architecture expérimentale. Cette exposition aborde le thème de l’architecture comme « véhicule » rêvé pour le corps en déplacement. À travers tentes, machines prothétiques, le corps se transforme en architecture nomade et fantasmagorique. En 1971, les Wearable Chairs de Gianni Pettena sont des « chaises-architecture » que l’on porte sur soi, à travers lesquelles chacun se réapproprie la ville. À la fin des années 1980, les premiers Véhicules pour sans-abri à New York de Krzysztof Wodiczko engagent de nouveaux modes de communication entre espace privé et espace public. Dans My Wings (1970), l’artiste autrichien Mario Tercic harnache son corps d’ailes, réactivant l’utopie du vol tout en nous renvoyant à la finitude de notre condition humaine.

Plus d’infos sur : www.frac-platform.com

L’équipage Trésor de Loire

Châteaux de la Loire – Le site officiel des grands sites du Val de Loire

chateaux-de-la-loire-val-de-loire

http://www.loire-chateaux.org
un site fédérateur et commun aux 19 châteaux*

Pour aider les futurs touristes à travers le monde et les amateurs de séjours mêlant culture et nature à préparer leur escapade en Val de Loire,  les 19 grands sites présentent un site Internet commun : http://www.loire-chateaux.org. Cet outil pratique et convivial met en valeur l’image renouvelée du Val de Loire. Il est l’illustration du réseau et de l’unité exceptionnelle que forment ces 19 grands sites, avec pour ambition d’être le portail communautaire des Châteaux de la Loire. Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :