Archives du blog

Suivez l’actualité de l’œnotourisme et de la marine du Val de Loire sur nos pages dédiées

Tous les amoureux de la Loire et de ses trésors peuvent désormais suivre l’actualité de la marine de Loire et de l’œnotourisme en Val de Loire sur les pages « scoop it » d’Emilie et de Léa, membres de l’association Trésor de Loire.

Scoop it est un outil qui permet de regrouper sur une seule et même page différents contenus (photos, vidéos, articles) en provenance de sites internet variés.

Ainsi, Sur nos deux pages dédiées, vous pourrez découvrir tout ce qui se dit sur l’œnotourisme et la batellerie du Val de Loire dans les articles de presse en ligne mais aussi sur les blogs ou sur le réseau social Twitter !

Nous vous invitons dès maintenant à consulter nos pages et à nous faire remonter toute actualité que nous aurions laissé passer entre les mailles de notre filet « scoop it » !

– Page Scoop.It sur l’œnotourisme en Val de Loire

– Page Scoop.it sur la batellerie/marine de Loire

Salon des vins de Loire 2012

Salon des vins de LoireQuand beaucoup de régions viticoles souffrent de mauvaises ventes, la Loire s’en sort très bien, à quelques exceptions près.

« Nos affaires se portent bien. Certes, il faut se battre à l’exportation, mais les commandes suivent », affirme avec sérénité Jacques Couly, qui gère, avec son fils Arnaud, la maison Couly-Dutheil, à Chinon. Comme beaucoup d’autres producteurs, il s’installe chaque début de mois de février, et durant trois jours, au Salon des vins de Loire, rendez-vous professionnel d’Angers. Cet événement, qui a lieu depuis une quinzaine d’années, a métamorphosé la région. « Il s’inscrit dans une période creuse, c’est une idée de génie », souligne un caviste londonien. De nombreux sommeliers, responsables de caves, acheteurs européens ou venus du reste du monde font rituellement le voyage. Aujourd’hui, quatre pays (Royaume-Uni, Belgique, Allemagne et Pays-Bas) réalisent les deux tiers des exportations des vins et le salon de Loire n’est pas étranger à cette percée. Pourtant, le succès était loin d’être évident. Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :